Alors, voici une vengeance sournoise des travailleurs à destination des petits baigneurs !

 

…………………………

L’Institut océanographique de Woods Hole (Woods Hole Oceanographic Institution : WHOI), la plus grande institution privée des États-Unis dans la recherche océanographique, a voulu documenter les grands requins blancs en milieu sauvage. Pour cette raison, il ont fabriqué le “REMUS”, une sorte de mini sous-marin équipé de 6 caméras GoPro. Le résultat est au rendez vous, avec une vue panoramique pour le moins… terrifiante.

REMUS SharkCam: The hunter and the hunted from Woods Hole Oceanographic Inst. on Vimeo.

 

lu sur Lense.fr