La police de New York abat un homme à Times Square

Samedi, en plein coeur touristique de Manhattan, les passants n’avaient pas les yeux braqués sur les écrans publicitaires mais sur une scène d’une rare violence : un homme qui refusait de coopérer a été abattu par la police devant une foule importante. Le drame a été filmé par de nombreux passants qui ont ensuite partagé la vidéo sur les réseaux sociaux.

Selon le New York Times, Darrius H. Kennedy aurait refusé d’éteindre un joint qu’il fumait puis de se rendre à la police qui tentait de l’interpeller. Il brandissait un couteau de cuisine sur la septième avenue à proximité d’un grand nombre de touristes. Les forces de l’ordre ont alors fait feu à 12 reprises (ce qu’on entend dans la vidéo), touchant l’homme 7 fois dont 3 fois à la poitrine. Il est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital.

« Réponse appropriée »

Le commissaire Raymond W. Kelly défend la réaction de ses troupes en indiquant que la réponse apportée était « appropriée » et que le grand nombre de coups de feu n’était pas « inhabituel ». Les forces de l’ordre auraient utilisé du gaz au poivre à 6 reprises, sans effet. Raymond Kelly a également confirmé qu’aucun des agents n’était alors équipé d’arme non létale comme le Taser. Bien qu’aucun des deux tireurs n’ait utilisé son arme auparavant dans l’exercice de ses fonctions, le commissaire a tenu à souligner qu’aucun civil ni agent de police n’était susceptible d’être dans la ligne de mire et donc touché par erreur.

Sur une vidéo tournée par un passant, on peut clairement voir la panique causée par l’évènement. L’homme qui tient la caméra semble pourtant lui presque amusé de la situation dans un premier temps. « Tu vois ce truc de fou ? » l’entend-on dire au début. Après les coups de feu il semble cependant furieux contre ces « mecs blancs » qui ont tiré sur un homme noir : « Ce n’était pas justifié ! » hurle-t-il, couvert par les cris de la police qui demande à la foule de s’écarter.

source

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *